Transhumanisme (DOSSIER)

AUTEUR :LilianeHeld-Khawam

Autrefois réservé à la science fiction, le transhumanisme est devenu un réel enjeu technologique mais aussi économique et financier sur lequel mise fortement Wall Street et les banques centrales. Le business est juteux. Les gouvernants suivent…

De quoi s’agit-il? Il est question  ni plus ni moins du mariage entre l’homme et la machine.

Ca ne vous plaît pas? Ce n’est pas grave. On a déjà décidé pour vous…

NBIC
NBIC

Où va la technoscience? Anne-Laure Boch 2020

A l’heure où nous découvrons quotidiennement des transgressions éthiques dans les laboratoires de haute sécurité par des « chercheurs » qui se sont soumis au dieu-argent, les réflexions de personnes comme l’éminente neurochirurgienne et philosophe Anne-Laure Boch sont indispensables.

Citations de Anne-Laure Boch

  • C’est désormais l’expérimentation, et non la seule rigueur du raisonnement, qui permet la certitude.
  • Le laboratoire, lieu de l’action technique, devient le lieu de la science, sa zone d’action. De contemplation, la science devient action.
  • Pour rendre possible la vérification effective de la théorie par l’expérimentation, le savant va avoir besoin d’aide. Il a besoin d’une construction pratique, ce que lui apporte la technique. La technique sert d’abord à réaliser le système expérimental devenu indispensable à la science. Elle permet de construire un petit monde, manipulable à souhait, en lieu et place du grand, celui dont sont toujours tirées les premières observations.
  • L’expansion du monde technique, le monde créé au laboratoire par et pour la science, évince progressivement le monde naturel.
  • L’imagination est éveillée, non par la technique elle-même, la technique réelle, mais par le discours sur la technique, la technologie. Ce discours justifie les prétentions exorbitantes de la technoscience dans le monde réel.
  • Ce discours, qui confond technique réelle et technique rêvée, justifie les prétentions exorbitantes de la technoscience dans le monde moderne. De façon délibérée, il cherche à brouiller les limites entre l’effectif et le souhaité. Le « techno-discours » 12, c’est toute la propagande qui accompagne, soutient, promeut les innovations techniques. En somme, du marketing, de la publicité. La technoscience s’y soumet avec complaisance.
  • Mais ces scientifiques plus nombreux sont aussi plus dépendants de leurs commanditaires, en l’occurrence les pouvoirs, publics ou privés, dispensateurs de crédits et de postes. Ils sont devenus les employés d’une société avide d’innovation, et qui exige un retour sur investissement. 15 
  • Or, voici que le marché a découvert une nouvelle terre de conquête : le corps. Le corps, c’est la nouvelle frontière à investir par la technoscience… et par la société de consommation. Ce corps si précieux, si fragile, si imparfait. Ce corps dont les « performances » sont sujettes à des améliorations infinies. Performances physiques, performances psychiques : dans la marionnette humaine, il y a tant de ficelles à tirer !
  • Le cheval emballé de la technoscience pourrait rencontrer plus tôt que prévu le mur de la réalité.

Ray Kurzweil, développeur de Google et chef de file transhumaniste. 2 Vidéos 2020

« Télécharger un cerveau humain signifie scanner tous les détails essentiels et les installer ensuite sur un système de calcul suffisamment puissant. Ce processus permettrait de capturer l’intégralité de la personnalité d’une personne, sa mémoire, ses talents, son histoire. » (Humanité 2.0, la Bible du changement, 2007)

https://www.latribune.fr/technos-medias/innovation-et-start-up/la-singularity-university-californienne-laboratoire-d-innovations-et-antichambre-du-transhumanisme-697675.html?fbclid=IwAR24qxdv24MN2L-WxmHhI3oLM3jON2i7Ny1L55uVPCwt2uWju4Z41sk-ad8

Vidéo du WE, le transhumanisme contre l’humanité. Jacques Testart

Le transhumanisme ou l’obsession de la performance (2 Vidéos)

Pour dépasser la chimie, ses limites et sa toxicité, on passe au bricolage génétique du vivant. De TOUS les vivants! Agriculture, élevage, procréation, humain… Tout y passe. Le génie génétique n’est rien d’autre qu’un dopage systématisé, définitif et durable. Il permet par exemple d’intensifier et de maximiser les performances de la production agricole (OGM).

Le génie génétique permet aussi de choisir les gènes qui vont permettre de fabriquer un bébé hors normes. Nous sommes ainsi en plein eugénisme dès lors que la sélection et le tri sont appliqués à la procréation.Les vidéos ci-dessous montrent une technologie qui soulage des patients. Mais n’est ce pas l’arbre qui cache la forêt dans laquelle se love l’eugénisme? Quant à la commercialisation de cet acte, les mots manquent pour le qualifier.

Pourtant le génie génétique ne semble pas donner satisfaction à nos gourous scientifiques. Qu’à cela ne tienne, les adeptes de Babel passent au très romantique  mariage de la robotique avec l’humain, appelé aussi transhumanisme. La création est censée « augmenter » le créateur, lui offrir entre autre santé, éternité et immortalité.

On n’a aucune idée des conséquences de tous ces bricolages. On ne sait pas où on va mais on y va au nom du Progrès. (Extrait de l’article)

Des apprentis sorciers mettent l’humanité en danger. LHK + L’intelligence artificielle pourrait-elle un jour devenir une menace pour l’humanité?RTS

La Haute finance à l’assaut de votre patrimoine génétique LHK 2015 EXTRAIT:

« Cette fragilisation des droits de l’humain et de sa liberté de disposer de lui-même dans un environnement sécurisé est fortement aggravée actuellement par une technologie massivement soutenue par les marchés financiers qui a pris une option claire pour le transhumanisme.
Eugénisme, marchandisation de l’être humain, captation du patrimoine génétique, humanisation des robots et robotisation de l’humain sont devenus non seulement possibles mais exigés par des décideurs inconnus cachés derrière les marchés financiers.
La bataille de fond qui se livre actuellement est celle de l’identité de l’humanité, des libertés inaliénables et gratuites de l’homme. L’enjeu : La privatisation de la VIE et de l’immortalité. Rien de moins ! »

L’immortalité au coeur de la technologie de la Silicon Valley:

commentaire LHK + 2 extraits articles de Laurent Alexandre et de J Attali juin 8, 2015

« En clair et simple, ces entreprises dotées d’un pouvoir financier illimité (et pour cause les marchés financiers et les banques centrales soutiennent leurs coûteux investissements) veulent intégrer technologie, intelligence artificielle, génie génétique et sciences humaines pour fabriquer le surhomme immortel. »

Les apprentis sorciers, le transhumanisme.Bruno Bertez

« Voici ce qu’écrivaient Frédérique ROUSSEL et Marie LECHNER le 18 juin 2011 : « Le transhumanisme, frange extrême de la cyberculture californienne, professe que l’humanité se trouverait au seuil de la plus grande transformation de son histoire. Grâce à l’union des biotechnologies et des nanotechnologies, des sciences de l’information (robotique et informatique) et des sciences cognitives, l’homme pourra enfin s’affranchir des limites assignées au corps, ce tombeau de l’âme décrit par Platon. Ses capacités physiques et mentales vont être sublimées. Et le dispenseront bientôt de naître, de souffrir, de vieillir, et même de mourir » »

Bricolage du vivant

La Nouvelle Ere, de l’Oeuvre au Noir au Satanisme. Par Bruno Bertez

« Nous serions ainsi resté dans le registre accessible et banal de la Bourse. Nous ne l’avons pas fait car l’Oeuvre qu’accomplissent les Maîtres du monde va au delà de la Bourse, de la finance et de la monnaie, c’est une sorte d’ « Oeuvre au noir » . Elle a un double côté alchimique et satanique. »

Les vertiges du transhumanisme, Corine Lesnes EXTRAIT:

« S’il fallait résumer la philosophie transhumaniste d’une idée, la plus extrême mais aussi la plus saisissante, ce serait celle-ci : un jour, l’homme ne sera plus un mammifère. Il se libérera de son corps, ne fera plus qu’un avec l’ordinateur et, grâce à l’intelligence artificielle, accédera à l’immortalité. »

Natasha Vita-More : « un jour, nous aurons un corps alternatif » EXTRAIT:

« Quels sont vos relations avec la NASA et Google ?

Tous les ans, je co-préside une session plénière sur le transhumanisme lors de la conférence internationale spatiale (ISDC) à laquelle participe la NASA mais aussi d’autres organisations spatiales du monde entier.

Nous travaillons également avec Google, comme avec beaucoup d’organisations, des dirigeants et des entrepreneurs de la Silicon Valley qui sont membres de Humanity +… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer